décaper un meuble, décapage meubles,

Comment décaper un meuble vernis?

décaper un meuble, décapage meubles, Comment redonner vie à de vieux meubles?

En revenant d’une randonnée, vous avez décidé de vous arrêter chez un antiquaire et d’acheter un meuble ancien. Bien qu’il ait fière allure, son vernis est jauni et le meuble est égratigné et vous désirez lui rendre son lustre d’antan. Ou encore, la laque ne vous plaît plus et vous voulez redonner vie à cette vieille commode léguée par grand-mère. Des solutions existent pour mener à bien le décapage d’un meuble et c’est ce dont cet article traitera.

Attention à ne pas endommager votre meuble

Décaper un meuble ancien est une opération délicate qui peut être effectuée de plusieurs façons. Elle est délicate puisque toute manœuvre malencontreuse et tout emploi de produit trop corrosif peut endommager irrémédiablement ce beau trésor des temps anciens. Il existe une panoplie de produits pour décaper les meubles vernis et peints mais comme chacun a un rôle spécifique, il importe de faire un choix éclairé qui tiendra compte non seulement du type de vernis ou de peinture mais qui respectera également l’essence de bois car certaines comme le teck par exemple, sont sensibles aux produits décapants.

Grattoir pour décaper un meuble ancien

Si la couche de vernis à décaper n’est pas trop incrustée, il est possible de simplement utiliser un grattoir conçu spécialement pour cette tâche. Vous trouverez des grattoirs destinés au décapage de meubles au rayon de la peinture des grandes quincailleries. Pour ce qui est des produits décapants, ils constituent une bonne alternative mais il faut être prudent lors de leur utilisation puisque certains sont nocifs et peuvent causer des brûlures cutanées et des problèmes respiratoires. De plus, certains n’ont aucun effet sur les vernis modernes à base de polyuréthane.

Décaper un vernis ancien, c’est facile

Décaper un vernis ancien est toutefois relativement simple et l’alcool à brûler peut être une bonne solution car elle est peu coûteuse et facile à se procurer. Toutefois, l’utilisation de l’alcool est  fastidieuse car la réaction chimique entre l’alcool et le vernis provoque une pâte collante et vous devez nettoyer le grattoir à plusieurs reprises pendant l’opération décapage. Nonobstant ce fait, la technique est simple car il suffit simplement d’imbiber généreusement le vernis d’alcool, de laisser agir une dizaine de minutes et de racler à l’aide d’une spatule. On doit répéter ces étapes jusqu’à disparition complète du vernis. À la fin de l’opération décapage, vous devrez procéder à un léger ponçage avant la finition. Il se peut également que vous deviez avoir recours à une brosse métallique pour les recoins et les motifs sur le bois de votre meuble.

Patience et persévérance

Finalement, les ingrédients principaux qui assureront le succès de votre décapage de meuble demeurent la patience et la persévérance et cela vaut vraiment la peine car le résultat est souvent époustouflant. Les produits tout prêt du commerce sont une bonne alternative mais ils sont très nocifs, souvent cancérigènes et n’ont aucune efficacité sur les vernis modernes à base de polyuréthane.

Utiliser de l’alcool à brûler pour décaper un meuble

Pour les vernis anciens il est préférable d’utiliser un simple alcool à brûler (très économique). L’utilisation de l’alcool rend le travail fastidieux car la dilution du vernis provoque une pâte assez collante et il faut sans cesse nettoyer la spatule avec un chiffon. La technique est simple il suffit d’imbiber copieusement le vernis d’alcool, laisser agir 5 ou 10 minutes et racler à l’aide d’une spatule. Répéter l’opération jusqu’à disparition complète du vernis.

Un léger ponçage avant la finition

L’utilisation d’un liquide sur le bois a pour effet de gonfler les pores, aussi faudra t-il procéder à un léger ponçage avant la finition. Pour les endroits un peu difficiles comme des moulures par exemple l’emploi d’une brosse métallique est préconisé. La patience et la persévérance sont les facteurs d’un résultat optimal, en effet un bon décapage où il ne reste aucune trace de l’ancien verni suivi d’un ponçage au papier à grains fins vous facilitera le travail pour la suite (vernis, peinture, céruse ou autre). .